AUTRES COLLECTIONS



ADAPTATION
Essai collectif à partir des paradigmes éthologiques et évolutionnistes

Sous la direction de Jérôme ENGLEBERT et Valérie FOLLET

Année : 2016
Prix : 25 € TTC

Quinze auteurs s'intéressent au regard qu'on peut porter sur le comportement de l'Homme. Issus de disciplines variées telles que la psychologie, la psychiatrie, la philosophie, l'anthropologie, ils se posent la question fondamentale des possibilités d'adaptation de l'être humain à son environnement. Cette recherche de compréhension est inspirée par des sources insolites telles que l'étude des conduites animales et leurs analogies avec le comportement humain, les perspectives évolutionnistes, la rencontre clinique ainsi que la confrontation à la psychopathologie.

Par adaptation, l'on entendra un processus continu dans lequel s'inscrit chaque être vivant, et auquel participe tout acte, volontaire ou non. Celle-ci nous offre un angle de vue idéal pour identifier la logique structurelle sous-tendant le fonctionnement psychique de l'individu.

L'adaptation repose sur un double mouvement, celui de la conformité aux contraintes de la vie quotidienne et celui de la créativité offrant la possibilité d'agir sur l'environnement. Ce subtil équilibre équivaut à la santé mentale, il est inhérent à la vie. Il ne faut donc pas poser la question " S'adapte-t'on ? ", mais plutôt " Comment s'adapte-t'on ? ".

Le savoir qui s'esquisse au travers de cet essai participe à la construction d'une anthropologie. Celle-ci a pour objectif d'éclairer le praticien en sciences humaines, de susciter la réflexion épistémique du chercheur, mais également de fournir des matériaux utiles à l'avancement de la connaissance en matière d'adaptation.

Jérôme ENGLEBERT est Docteur en psychologie, psychologue clinicien à l'établissement de Défense Sociale de Paifve (Belgique), et Maître de conférences à l'Université de Liège. Il y enseigne différents cours de psychopathologie et de psychologie clinique. Ses travaux portent sur le champ de la phénoménologie clinique. Il a notamment publié Psychopathologie de l'homme en situation (Hermann, 2013) et la réédition, en collaboration avec Valérie Follet, du livre d'Albert Demaret Éthologie et psychiatrie (Mardaga, 2014).

Valérie FOLLET est psychologue clinicienne et experte à l'établissement de Défense Sociale de Paifve (Belgique). Ses recherches portent sur la psychologie clinique et ses liens avec l'éthologie. Elle a réédité, en collaboration avec Jérôme Englebert, le livre d'Albert Demaret Éthologie et psychiatrie (Mardaga, 2014) et co-signé à sa suite un Essai de psychopathologie éthologique.

Illustration : Anouchka, André Englebert (2014)




ISBN : 979-10-90590-53-3
EAN : 9791090590533



CONSTANCE NANTIER-DIDIÉE, UNE FEMME MODERNE SOUS LE SECOND EMPIRE
Christophe DELHOUME

Année : 2016
Prix : 25 € TTC

La vie de la cantatrice française Constance Nantier-Didiée est un roman qui ne demandait qu'à &eecirc;tre écrit. Née aux colonies, mais formée en France, elle délaisse les grandes institutions pour se lancer dans une carrière nomade. Ses apparitions à Paris et en France sont rares mais paradoxalement, la presse française lui réserve toujours une place de choix dans ses colonnes; son parcours se révèle comme un jeu de piste au gré de ses engagements à Londres, Madrid ou Saint-Pétersbourg. Sa vie privée est tout aussi atypique. Êlevée dans un milieu qui ne la destine pas à une carrière musicale, émancipée puis séparée, Constance Nantier-Didiée prend seule en main le cours de sa carrière, se lie avec le plus grand ténor de son temps. Résolument moderne, indépendante, celle qui sut inspirer Gounod, Meyerbeer ou Verdi dont elle fut la première Preziosilla dans La force du destin, meurt foudroyée à l'àge de trente-six ans.

Grâce à son excellente connaissance de l'opéra Christophe Delhoume a investi cette époque (1831-1867) en enrichissant ses recherches par les conseils et les travaux d'universitaires, d'archivistes ou de biographes rencontrés en France, en Italie, en Espagne et en Grande-Bretagne. Un voyage qui s'est poursuivi dans les lieux même ou vécut la cantatrice donnant à cet ouvrage son caractère unique. Des photos rares viennent illustrer le récit. Une lecture indispensable pour celles et ceux qui aiment l'opéra ainsi que les destins de femmes exceptionnelles.

Né à Paris, Christophe DELHOUME est Licencié en Histoire de l'Art et diplômé des écoles Denis Huisman. Passionné par l'opéra, son histoire et ses chanteurs, il a exercé pendant près de quinze ans l'activite d'agent artistique au sein de grands bureaux parisiens. Depuis 2006, Christophe Delhoume est en charge de la programmation à l'Opéra de Rennes. Il livre dans cet ouvrage la somme de ses observations. Il s'agit de sa première publication.

Illustration : Constance Nantier-Didiée, vers 1867 (coll. Biblioteca Federiciana, Fano).



ISBN : 979-10-90590-51-9
ISSN : 2109-7305



Naître dans du coton
Anne BLANCHARD-PELFRESNE

Année : 2014
Prix : 18 € TTC

Anne - qui raconte son histoire et celle des siens - fille de cotonnier et franco-américaine, a dû faire sa place parmi deux mondes. Élevée dans du coton au propre comme au figuré, et même dans de la soie, reconnaissant avoir été gâtée, elle témoigne à quel point elle s'est trouvée partagée entre le Texas lumineux et ensoleillé de son enfance et Le Havre gris et pluvieux, éprouvé par la guerre. C'est pourtant là où ses parents ont fini par s'installer et où elle-même a fondé sa propre famille, loin des vastes plaines et des ranchs du Texas.

Son arrière-arrière-grand-mère, Sophie Blanchard, a été la première femme aéronaute professionnelle, et son père, Georges Blanchard, une personnalité marquante dans l'univers du coton. Parti faire fortune dans l'Amérique des champs de coton, il y a rencontré sa future femme, fille de cotonnier et professeur de français à l'université. Quittant Temple au Texas, ils sont revenus en France pour bâtir un empire cotonnier. Son père bien-aimé est resté, comme elle, coupé en deux par les paysages des deux continents, oscillant entre le désir de rester et celui de repartir. En fait, il ne choisira pas, son entreprise lui permettant de garder le contact avec l'Amérique.

Les souvenirs s'égrennent d'une façon simple et directe, comme ils se sont gravés dans sa mémoire, stimulés parfois par des photos que l'auteure avait prises et qui ponctuent le récit en forme de roman autobiographique.



EAN : 9791090590229
ISSN : 21016-3340



PAS D'ENFANT POUR ATHÉNA
Édith VALLÉE, Préface d'Élisabeth BADINTER

Année : 2014
Prix : 23 € TTC

    Toute femme a pensé à la maternité : désir puissant, simple éventualité, ou alors, « non merci, pas pour moi.» Tourner le dos à la maternité paraît relever d'une préoccupation dont seule la modernité est capable. Or, Gaëtane apprend que, bien au contraire, les déesses grecques ont éprouvé le désir d'être mère et aussi, son contraire.
    Gaëtane veut savoir, pour elle. Elle n'entend pas cet « appel des entrailles », signe d'une profonde envie d'enfant, dont parlent tant de mères et même son mari. Son père s'en mêle aussi, jusqu'à ce qu'elle relève le défi de mener une enquête. Le hasard et la recherche obstinée la mettent en face de femmes qui ont choisi la non-maternité. Elle découvre en chacune une déesse grecque.
    Entre humour, émotion, et passion, sa vie va changer. Ne s'agit-il pas moins de choisir ou non la maternité que de Se choisir ? Un cheminement vers sa vérité, sept voies possibles que suivent quelques femmes, les Childfree, femmes libres d'enfant.

Édith VALLÉE, docteur en psychologie, s'intéresse depuis trente ans aux femmes qui tournent le dos à la maternité. Elle a publié plusieurs essais et articles. Aujourd'hui, elle révise son analyse de départ. À travers ce roman, elle présente sa nouvelle compréhension du choix de ces femmes.



ISBN : 979-10-90590-14-4



The Voice of France :
The Golden Age of the R.T.L.N.

David GRANDIS

Année : 2013
Prix : 22 € - 33 USD

Foreword by Roger Pines

The recent commercialization of opera singing has contributed to standardize vocal styles regardless of the requirements of different languages. A French school of opera singing, which existed until about 1972, has given way to a more universal style, resulting in the loss of a national tradition. This work explores vocal technique, French diction, and declamation, and synthesizes these elements to define an idiomatic French style. Several famous French singers of the post-Second World War generation discuss these topics and their training within the lyric company of the RTLN (Réunion des Théâtres Lyriques Nationaux). This work is intended to assist singers, vocal coaches, opera directors, conductors, and audiences to understand what has been lost in a few generations and how it can be recovered.

With the interviews of Gabriel Bacquier, Jane Berbié, Charles Burles, Michel Cadiou, Odette Chaynes, Renée Doria, Andrée Esposito, Albert Lance, Georges Liccioni, François Loup, Roland Mancini, Claudie Martinet, Robert Massard, Mady Mesplé, Suzanne Sarroca, Michel Sénéchal, Roger Soyer, and José Van Dam.

David Grandis is pursuing an international conducting career. This work is based on the thesis for his doctorate degree in conducting at the University of Wisconsin-Madison. He has worked with the Baltimore Opera, Lyon National Opera, and many orchestras in Europe and in the United States: Bordeaux National Symphony and Nice Philharmonic in France, Sofia New Symphony in Bulgaria, and Minsk Philharmonic in Belarus. He is currently Music Director of the Virginia Chamber Orchestra and the College of William & Mary Symphony Orchestra.



ISBN : 979-10-90590-16-8



Agrave; la recherche du chant perdu :
l'âge d'or de la R.T.L.N.

David GRANDIS

Année : 2013
Prix : 23 &euro TTC

Préfaces de Claude Pascal Perna et Jacques Rouchouse.

Depuis la dissolution des troupes lyriques en France dans les années 1970, le style du chant français s'est perdu peu à peu. Il s'agit de toute une tradition qui savait mettre en valeur le texte chanté et dont nous avons aujourd'hui oublié le secret. Cette étude vise à définir les idiomes du style français tout en explorant brièvement la technique vocale, la diction et la déclamation, proposant une synthèse de ces éléments stylistiques. Mais il fallait surtout recueillir le témoignage de ces chanteurs de la R.T.L.N. (Réunion des Théâtres Lyriques Nationaux) qui ont su si bien chanter. Cet ouvrage est destiné aussi bien aux chanteurs, répétiteurs, directeurs d'opéra, et chefs d'orchestre, qu'aux amateurs de lyrique, afin qu'ils considèrent ce qui a été perdu en quelques générations, et leur propose des moyens de faire renaître cet art du chant.

Avec les interviews de Gabriel Bacquier, Jane Berbié, Charles Burles, Michel Cadiou, Odette Chaynes, Renée Doria, Andrée Esposito, Albert Lance, Georges Liccioni, François Loup, Roland Mancini, Claudie Martinet, Robert Massard, Mady Mesplé, Suzanne Sarroca, Michel Sénéchal, Roger Soyer, et José Van Dam.

David Grandis poursuit une carrière internationale de chef d'orchestre. Cet ouvrage fut l'objet de sa thèse de doctorat de direction d'orchestre aux USA. Il a dirigé de nombreuses formations en Europe et aux États-Unis dont l'Orchestre National de Bordeaux, le Philharmonique de Nice, le New Symphony Orchestra de Sofia et l'Orchestre Philharmonique de Minsk. Ses engagements lyriques l'ont conduit à collaborer avec le Peabody Opera, le UW-Madison Opera, le Baltimore Opera et l'Opéra National de Lyon. David Grandis est actuellement Directeur Musical du Virginia Chamber Orchestra et du William & Mary Symphony Orchestra aux États-Unis.

Traduit en anglais sous le titre : The Voice of France: The Golden Age of the R.T.L.N.



ISBN : 979-10-90590-15-1



Un vampire sur le divan
Max KOHN

Année : 2013
Prix : 20 € TTC

Que représente un vampire ? Pourquoi occupe-t-il une telle place dans la culture ? Le vampire est un invariant culturel avec des différences culturelles. Ce livre part d'exemples littéraires pris comme des situations cliniques, de Dracula de Bram Stoker (1897) et d'Entretien avec un vampire d'Anne Rice (1977). Le vivant est un non mort (undead) et le non mort est encore vivant. D'un point de vue psychanalytique, quel est donc ce rapport aux dents et à la morsure qui contamine, qui fait que l'autre devient aussi un vampire ? Le vampire est un bébé qui mord et qui a un désir ambivalent d'immortalité. Le lait maternel est vital comme le sang pour le vampire. Le vampirisme concerne aussi la généalogie et les ancêtres. Le vampire concentre et canalise en lui en tant que puissance, figure et image, fantasme et mythe, signifiant et témoin d'un entre deux mondes, tout ce qu'il y a d'indétermination en nous dans la distinction entre la vie et la mort. Le vampire et la vampirisation sont des symboles d'une série de constructions et destructions psychiques interminables.




ISBN : 979-10-90590-13-7
EAN : 9791090590137



LE NOM DES FOUS
Guide alternatif des hôpitaux psychiatriques de France

Marion DESSAULES

Année : 2012
Prix : 20 € TTC

Ce livre a d'abord été conçu comme un Guide alternatif des hôpitaux psychiatriques de France où il y aurait aussi eu des piscines, des bibliothèques et des salons de thé. Mais l'auteure a été emportée par l'écriture sans vouloir se contraindre au style d'un guide. Le lecteur découvrira, tout de même, les hôpitaux psychiatriques et les piscines au fil des pérégrinations de Marion. Son histoire et sa difficulté de vivre reflètent les origines, l'histoire et les difficultés de l'hospitalisation en psychiatrie et renvoient l'institution à ses impasses.

La psychiatrie a certainement connu différentes crises, mais ici, Marion se réfère à celle de 2009 où le fou a été stigmatisé comme criminel et dangereux. Son témoignage personnel propose un autre regard sur la folie, vécue comme une traversée et une expérience existentielle de premier plan. Refusant de l'enfermer dans une vision déterministe ou fataliste, elle s'en sortira et saura encourager les autres à s'en sortir à leur tour. Le lecteur trouvera ici une véritable sensibilité dans les descriptions qui lui feront comprendre comment le monde peut basculer pour un individu, si bien qu'il a besoin d'être aidé et compris, avant tout. En quelque sorte, cette lecture peut jouer le rôle d'un " stage clinique en psychiatrie ". Car le lecteur se trouvera captivé par des points de vue et des aperçus pas si fous que cela, et souvent pleins d'humour. En cela, l'auteure porte loin Le Nom des fous !

Marion Dessaules est un pseudonyme. L'auteure a publié de nombreux ouvrages sous son vrai nom. Ce plaisir d'écrire l'a encouragée à s'engager dans une voie plus intime et personnelle, d'où le choix du pseudonyme.



979-10-90590-05-2



MANGER POUR DEUX
MAIGRIR POUR L'AUTRE
Les secrets des troubles alimentaires

Jeannette ABOU NASR DACCACHE

Année : 2012
Prix : 23 € TTC

Lorsqu'il est question de troubles du comportement alimentaire, la personne se sent vite stigmatisée et responsable d'un dysfonctionnement qu'elle aurait, de surcroît, provoqué elle-même. Être obèse ou anorexique est une étiquette qui est vite apposée par l'entourage, et l'on finit par s'identifier à ce jugement. Au-delà d'un conflit insurmontable, cette personne souffrira donc de l'image qu'elle donne à voir. En consultation, le psychothérapeute assiste souvent à une alternance de deux manifestations : la prise de poids et l'amaigrissement. De fait, cette alternance est bien plus présente qu'on ne le croit dans l'épreuve psychique, et ce livre est là pour le démontrer. Car l'amaigrissement ne trouve son sens que dans la comparaison avec un état antérieur, celui de la prise de poids, et inversement.

L'ouvrage décrit cette complexité du vécu de patients suivis pendant des années. On verra à quel point l'envie de manger jusqu'à engloutir, ou au contraire la répulsion ou le dégoût pour la nourriture, obéit à des secrets bien gardés. Si bien gardés, et pour ainsi dire incorporés, qu'ils ne sont souvent pas accessibles au patient lui-même.

Dans cet ouvrage, trois cas construisent le fil de la réflexion et sous-tendent une théorie de la clinique, révélatrice de l'importance du rapport à l'autre, celui que l'on porte en soi. Cette présence de l'autre est ici si forte, omniprésente, qu'elle " commande " de manger ou de maigrir. " Pour qui est-ce que je mange ? " s'interroge la première patiente. Cette dépendance des patients s'élabore à travers le processus de la psychothérapie et le transfert au psychothérapeute. C'est ainsi que se révèle l'interaction entre " être à deux" et la confusion entre la présence de l'autre et l'autre en soi. Depuis cette particularité relationnelle, la personne s'est vouée à " vivre pour l'autre " comme si l'acte de manger ou de ne pas manger était l'enjeu principal pour maintenir l'autre en vie et pour le faire exister pour soi.

JEANNETTE ABOU NASR DACCACHE est docteur en Psychanalyse et Psychopathologie fondamentale (Université Denis Diderot - Paris 7). Chargée de cours à l'université (Université Saint-Joseph, Université Libanaise, et Université de Saint-Esprit de Kaslik), elle est également psychothérapeute et auteur d'articles scientifiques. Depuis 2008, elle est membre élu du Conseil au Département des Sciences infirmières de l'Université Saint-Joseph.



979-10-90590-08-3



La vie d'une femme à des messieurs sans compréhension
Alain Goulet

Année : 2011
Prix : 17 € TTC

« Elle s'appelait Lise et c'était ma grand-mère ». Ainsi commence l'histoire romanesque, touchante et tragique d'une femme qui aspirait à être aimée et à aimer, qui avait décidé d'être libre et qui, peu à peu, s'est trouvée vaincue et acculée à la mort. Mais avant de se passer une corde au cou, se sentant méconnue, elle a tenu à témoigner du parcours de son existence dans un coin de campagne de la Thiérache à une époque marquée par les guerres, et au-delà d'elle, pour toutes les femmes qui, comme elle, ont fini par être écrasées par leur entourage et les circonstances de la vie. Cette histoire, c'est donc d'abord elle qui l'a écrite pour témoigner de ce qu'elle avait vraiment vécu et se faire reconnaître de tous les hommes auxquels elle s'était confrontée, engoncés dans leur prétendue
Par-delà ce destin singulier, cette chronique réveille aussi toute une époque, éclaire un milieu, et constitue une tranche d'histoire vécue dans un coin de la France de la première partie du XXe siècle. Au passage, on y trouvera matière à méditer sur ce qu'on appelle la folie et la manière dont elle peut se saisir de chacun, avec son dramatique engrenage.
On se constitue toujours à travers autrui, par transmission ou élection. Grande loi universelle de la sympathie et de l'amour.



ISBN : 978-2-9524573-9-5



GABRIEL BACQUIER
Le génie de l'interprétation

Sylvie Oussenko

Année : 2011
Prix : 20 € TTC

Génie de l'interprétation, certes avec ce qu'il faut de fidélité et d'invention mêlées pour exceller en ce genre. Artiste complet, Gabriel Bacquier se dit comédien-chanteur et non l'inverse : c'est sa révolution copernicienne. En effet, la musique colore la poésie, satellite de celle-ci. Venu d'une jolie ville du Languedoc, il a conquis Bruxelles puis Paris, enfin le monde entier depuis son admirable Don Giovannidu 9 juillet 1960 à Aix- en-Provence. Gabriel Bacquier séduit, fascine, obsède : il possède un charme qui lui est propre, fait de douceur et de virilité, d'impétuosité et de subtilité, une noblesse un rien sauvage, une fragilité déconcertante. Il est l'homme des paradoxes, le bateleur habité des personnages qu'il incarne avec une foi qui frôle les abîmes.
Né en 1924, formé au sein des troupes, il s'est forgé des armes invincibles car toujours remises en question. Amoureux et gourmand des mots, il sert les textes de sa musicalité infaillible. Belcantiste fou de Bellini, il offre aux grands classiques (Rameau, Gluck) une palette sonore aux effets maîtrisés ; mozartien modèle, il rend à Verdi sa grandeur tragique et sa pétulante santé ; interprète inégalé de Debussy, il entre dans l'univers souvent gouailleur de Poulenc. Il aime la chanson, le rire, la gaudriole, la peinture, la bonne table et la littérature... Peut-être cette dernière avant tout...
Gabriel Bacquier aime la vie d'amour : aussi songe-t-il sereinement à la mort ainsi que le faisait Mozart. La truculence que l'on prête à cet artiste, à cet élu des dieux, à cet insufflé de l'Esprit ne serait-elle qu'une façade destinée à protéger le noyau incandescent de son mystérieux génie ?



ISSN : 2109-7305
ISBN : 978-2-9524573-8-7



Amour, Identité, Changement
Mareike Wolf-Fedida

Année : 2005
Prix : 20 € TTC

Le succès du livre a entraîné une baisse du prix de la part de l'éditeur.

Nos histoires d'amour sont la partie la plus obscure de nous-mêmes. Tomber amoureux, c'est un peu comme tomber malade : c'est subir les affres de ses propres passions. Troublé par l'expérience de l'autre qu'on porte déjà en soi et qui peut devenir hostile, on se demande si ce qu'on éprouve relève encore de l'amour ou pas plutôt de la maladie psychique. L'amour possède sa propre logique. Dans cette perspective, l'amour ressemble au symptôme psychique : tous les deux donnent vie à une histoire ancienne. Puis, ils contiennent aussi tous les deux une part de résistance, tout comme un potentiel de changement. Enfin, tous les deux expriment la vérité du sujet et sa quête d'identité.    
Pour autant que l'amour réveille en nous la part inconsciente, l'inconscient de nos choix amoureux reste un objet obscur pouvant motiver d'entreprendre une psychanalyse. Non seulement il existe une psychopathologie de la vie amoureuse, mais encore celle-ci est la contribution la plus importante dans la constitution de soi. Quand les patients parlent d'eux au psychanalyste, ils parlent de leurs amours. Au psychanalyste, reste le travail d'entendre l'intime qui cherche à se communiquer. Le patient évalue la satisfaction qu'il peut attendre de l'autre, en découvrant que celle-ci dépend étroitement de ses propres attentes. Bien que tout le monde possède ses propres expériences dans le domaine de l'amour, le doute ne manque pas de survenir quant à la fiabilité de ses propres observations. L'amour étant purement subjectif, l'amoureux se trouve devant les mêmes problèmes d'observation que les premiers psychiatres à la naissance de l'observation clinique.
S'il est vrai de dire qu'il y a de la folie dans la revendication amoureuse, il est aussi vrai qu'il existe des revendications amoureuses dans les différentes maladies psychiques. Toute relation comporte des révélations inattendues, peut-être mê?me provoquées par soi-même ! Toute personne qui aime peut, de manière soudaine, se voir confrontée à l'étendue des souffrances de l'âme sans comprendre ce qui lui arrive. Le trouble est alors d'ordre identitaire.
L'auteur établit ici le lien entre la clinique psychanalytique, le transfert dans l'amour et les histoires d'amour, les nôtres, telles qu'elles se racontent.



ISBN: 2-9524668-0-7